Le temps réel peut-il être utile en marketing ? – #ridm #transmedia #montreal

La conférence d’ouverture de la Journée Transmedia du RIDM m’amène à quelques conclusions pour le marketing :
Dans une stratégie de branding : le document « en direct » pourrait devenir une plate forme idéale pour une relation entre le public et sa marque.
Le stade ultime de l’inclusion du « fan » dans la fabrication de l’image (et du produit ?)

La possibilité de prendre l’histoire en marche est un argument de longévité pour les stratégies.
L’interaction ouvre aussi des accès privilégiés au retour d’expérience.

Une stratégie « live » à imaginer : des récompenses (rewards) qui aident à installer une relation plus longue avec les suiveurs de la marque. Ou des événements éphémères qui n’existent qu’en ligne et pour un temps limité.

Sur le storytelling (créatif ou marketing) d’autres questions méritent d’être posées :
Faut-il mettre en ligne tout le contenu sans « montage » (curation)
Bonne question : qui a 9 heures à donner à un web doc ?
Réponse : ne pas voir le web doc comme un tout : il faut le consommer à son rythme. Et par morceaux.

Le temps réel peut générer une « anxiété » chez certains : voir le document se faire sans fin.
En même temps cette histoire en devenir devient une plate forme idéale pour tester et améliorer la communication.

IMG_7924.PNG

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s