Netwars : anatomie d’un succès transmedia – #ridm14 #netwars #transmedia

IMG_7948

Comment faire cohabiter des partenaires de médias différents dans un même projet ?

Lancé il y a 5 ans, avant l’ère Snowden, Netwars est sans doute un exemple de coopération européenne au service d’un thème : la cybercriminalité et ses impacts possibles sur le monde interconnecté.
Netwars est à la fois un documentaire, un web doc, un roman graphique (application), une série de ebooks et un portail d’information !
C’est l’ensemble des médias et devices qui peuvent enrichir l’expérience sans pour autant se cannibaliser.
C’est déjà un tour de force : le projet se développe avec un partenaire différent pour chaque expertise (web, Tv, ebook…) et une vraie Bible graphique et thématique… Et se décline en 4 langues (dont le chinois)…

Cet exemple de co-opération entre supports donne une idée des synergies à exploiter dans la communication actuelle :
– un documentaire pour le public de la Tv classique (ici le public d’Arte, 50 ans en moyenne – 400k téléspectateurs en France autant en Allemagne)
– un web doc qui bénéficie du lancement du doc Tv et fait durer l’expérience : 1M de visites au lancement. 30% de taux de rebond (excellent) et une durée de visite moyenne de 10 minutes (sublime). Un public plus jeune 25-50 ans, plutôt technophile.
– un site portail d’information lancé bien avant le doc et le web doc (qui séduit le même public que le web doc – 25-50)
– un ebook, qui est traduit en 4 langues et qui séduit même un public féminin ! (Sur un sujet pareil ?!)… Et qui devient une série de romans.
– un roman graphique, sous forme d’application tablette, qui rejoint le jeune public (16+) et qui est lui aussi traduit.

Si l’on ramène cela à notre bon vieux marketing, les lecons sont nombreuses :
– une « marque » doit offrir une expérience différente sur des supports complémentaires. Netwars agit comme une marque, un logo fort, un style, un ton et même un graphiste référent en charge du respect de l’identité de la marque sur tous les supports.
– Adaptation. chaque média propose donc des contenus différents. Complémentaires et adaptés aux usages du device. Cela peut paraître évident mais combien de fois avons nous vu de pauvres « déclinaisons » sur mobile ou tablette de beaux projets Tv ?
– Ouverture. il faut savoir s’allier avec les pro de chaque secteur. Il serait illusoire de vouloir tout gérer sous une seule entité. Les technologies, les stratégies de mise en marché, sont devenues trop spécifiques. Lancer un doc n’est pas lancer un ebook.
– Temps long. La durée de consommation du produit peut être allongée. C’est une excellente nouvelle pour les marques. Au lieu de dépenser à fonds perdus dans des campagnes « one shot », on peut désormais choisir de persister dans la vie du public. Avec une maitrise accrue du message, selon le support.
– Image. L’image devient prédominante mais cohabite très bien avec le texte. Il suffit de ne pas se tromper de device.
– Émotion. L’émotion est le lien essentiel. Dans le cas de netwars l’émotion est portée par le « vendeur » sarcastique qui présente les contenus (voir la photo). Impossible de rester neutre face à ce personnage cynique. C’est justement cette aspérité qui crée l’intérêt. Ce type c’est le lien entre une image Tv, web ou un roman graphique. Nous sommes loin des compromis « mous » qui endorment tout le monde.
Tout sauf la neutralité.

Netwars n’est pas terminé, l’histoire continue : un projet de série Tv est en cours, de nouveaux romans graphiques sont en cours…
Une belle idée bien exécutée.

Le projet en ligne :
http://netwars-project.com

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s