Des lions et des surprises au vernissage de Peter Doig à la Biennale de Venise.

L’artiste vivant à Trinidad a inauguré sa nouvelle exposition avec une entrevue impromptue avec le directeur de la Tate Gallery où il a livré quelques pistes sur ses inspirations actuelles.
Le Lion de Judas, d’inspiration Rastafari et italienne ! et toujours ses images tropicales saturées et oniriques.
La majorité des oeuvres exposées sont inédites !

Sources
THE ART NEWSPAPER
CHRISTIES
Richard Scarry & Chippy Coates (photos)
Michael Werner gallery

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s